Métier de policier, pourquoi est-il intéressant de s’y orienter ?

Le secteur de l’emploi a connu de nombreuses perturbations en France. De plus en plus d’étudiants ont des doutes sur leur avenir, car il n’est pas facile de trouver un travail à la hauteur de son diplôme et de ses compétences. Si dans certains secteurs, les recrutements se font rares, ce n’est pas le cas de la gendarmerie et de la police nationale. Si vous êtes encore à la recherche d’un secteur d’activité pour vous orienter, pourquoi ne pas postuler pour être au service des citoyens ? Il y a de nombreux débouchés possibles et beaucoup d’évolution. Quelles sont donc les conditions requises pour être un policier ?

Devenir policier en France : quelles sont les conditions requises ?

Faire partie de la police nationale nécessite le respect de quelques conditions. Il faut réussir le concours d’entrée. Pour y accéder, vous devez être de nationalité Française, être âgée de 18 à 35 ans au 1er janvier de l’année de concours, avoir un casier judiciaire vierge, être en règle avec la législation concernant le service national, avoir l’agrégation du préfet du territoire. Vous devez être un bachelier ou avoir un diplôme équivalent confirmé par une attestation officielle ou un titre de formation. Si vous n’avez pas le bac et vous avez une forte envie de faire partie de la Police, vous pouvez commencer votre carrière en étant un Cadet de la République ou en tant qu’adjoint de sécurité.

Quels sont les concours d’entrée et les formations nécessaires pour faire partie de la Police ?

Le concours pour entrer à l’école de police se déroule en trois temps.
Il y a une note éliminatoire au concours. C’est la raison de l’admissibilité. Pour passer à la seconde étape, vous devez avoir une note supérieure ou égale à 60. Le test d’admissibilité est composé de trois épreuves permettant d’évaluer si vous êtes aptes à passer à l’étape de préadmission. Sachez que la note éliminatoire est de 07/30. Les épreuves d’admissibilité contiennent également une évaluation du profil psychologique ainsi que son sens d’observation. Si vous voulez entrer dans la police, vous devez les réussir avec succès.
La préadmission est composée de quelques épreuves physiques, dont un test d’endurance cardio-respiratoire et un parcours d’habileté motrice. Réussir à ces épreuves est crucial si vous voulez passer à la troisième étape du concours : l’admission.
Concernant la troisième étape, vous devez vous préparer un test d’évaluation de la mémoire visuelle. Vous devez également être capable de prendre la bonne décision rapidement tout en restant vigilant. Votre comportement devant une situation imprévue sera également évalué ainsi que votre capacité à endosser votre rôle en tant que policier.

Quels sont les différents métiers possibles dans la police nationale française ?

Les postes à pourvoir au sein de la Police Nationale sont nombreux et variés. Vous avez le choix entre un travail sur le terrain ou être un agent de bureau. Vous pouvez également intégrer les brigades cynophiles ou équestres, en faisant partie de la police scientifique ou encore être un expert en Cybercriminalité. Vous pouvez également devenir commissaire de police, un sauveteur en mer, un secouriste…

Emploi & métier, Formation

Un avis?